Ce qui change à la rentrée… et ce qui ne change pas !

Métier, évaluation d’école, éducation prioritaire, direction d’école… le SNUipp-FSU dresse une liste des nouveautés de la rentrée 2022 et livre son analyse (à retrouver ICI).

Et aussi tout ce qui ne change pas :

  • le manque d’AESH, avec son lot d’enfants notifiés mais pas, ou de manière incomplète, accompagnés
  • des RASED exsangues qui laissent chaque collègue bien seul.e face à la difficulté
  • une brigade de remplacement très insuffisante en nombre (au moins 35 postes manquants et à créer : l’année 2021-2022 a vu le niveau du non remplacement explosé avec plus de 5000 jours de classes non remplacés !)
  • plusieurs écoles avec des classes surchargées et des promesses faites par le précédent ministre non tenues (limite à 24 élèves en GS, CP et CE1 dans les écoles hors REP et REP+, limite à 12 dans ces mêmes niveaux en REP et en REP+)
  • une formation continue inexistante et des animations pédagogiques labellisées « Formation continue » imposées
  • l’abandon du paritarisme (plus de contrôle des opérations de mouvement, de promotion, de demandes de congés formation…
  • des salaires toujours bas et une poursuite de l’érosion de notre pouvoir d’achat (dégel du point d’indice avec une augmentation de 3,5% dans un contexte d’inflation à plus de 7% !)
  • une entrée dans le métier pour la plupart des PESA à 100% devant classe