Compte rendu du CTSD de repli de ce vendredi 5 février

Présents / Mme Orlay, IA DASEN, M. Gauthier, IENA, Mme Grizon, SG, Mme Meuleman et M. Czekala des services administratifs de la DSDEN, des représentant du SGEN CFDT et de l’UNSA et Marie-Mélanie Dumas, Murielle Grossoleil, Franck Lenoir, Julie Reversat et Fabrice Prémaud pour le SNUipp-FSU

Mme Grizon annonce en préambule qu’un dispositif UEMA (Unité d’Enseignement en Maternelle Autisme) (comme celui de Condorcet Roussillon Limoges) allait être ouvert dans une école restant à déterminer mais que le moyen utilisé était pris sur les moyens initiaux du départements. Il oblige donc l’administration à utiliser un moyen qui initialement était prévu pour la brigade de remplacement.

Nous avons réagi immédiatement à cette annonce en disant que c’était une bonne nouvelle en terme d’ouverture mais qu’il n’était pas normal que cela n’ai pas été prévu au budget par la dotation au département d’un moyen dédié. Le moyen nécessaire ne devrait pas avoir à être pris sur les moyens déjà existants du département.

Nous avons ensuite lu la déclaration liminaire ci après :

Puis nous sommes intervenus pour faire évoluer cette carte scolaire. Nous avons dit nous être servis de cette semaine d’entre les 2 CTSD pour revenir vers les écoles dont la situation nous interrogeait fortement et avons pu ainsi fourbir de nouveaux arguments.

Mme Orlay a ensuite demandé une suspension de séance afin de rendre des arbitrages pris à la lumière de nos interventions. Il en est résulté une évolution notoire des prises de mesures de carte scolaire.

L’école de Saint Paul ne subit plus de fermeture de classe;

L’école de Saint-Auvent est fléchée pour une ouverture en juin si ses effectifs correspondent à ceux annoncés ici.

L’école maternelle de Jean Le Bail Limoges est fléchée pour une ouverture en juin si une salle de classe peut être aménagée. Une réunion avec les services de la mairie de Limoges est programmée le 23 février prochain.

L’école de Lussac les Eglises ne subit pas de fermeture mais reste sous le coup d’une fermeture en septembre si le nombre des élèves constatés aboutit « à 2 classes à 10 élèves ».

1- Fermetures de classes hors Education prioritaire

E.M.PU Cachin SAINT-JUNIEN

E.M.PU Jacques Brel/Beaune les Mines LIMOGES

E.M.PU BESSINES-SUR-GARTEMPE

E.M.PU LE DORAT

E.P.PU Victor Hugo LIMOGES

E.P.PU ARNAC-LA-POSTE

E.P.PU ORADOUR-SUR-GLANE

E.P.PU PEYRAT-DE-BELLAC

E.P.PU RAZES

E.P.PU SEREILHAC

E.P.PU Val de Briance SOLIGNAC

E.P.PU VAYRES

RPI CHATEAUNEUF-LA-FORET / NEUVIC-ENTIER

RPI SAINT-MEARD / LA CROISILLE-SUR-BRIANCE

RPI SAINT-HILAIRE-BONNEVAL / PIERRE-BUFFIERE

RPI LE CHATENET-EN-DOGNON / SAINT-MARTIN-TERRESSUS

2- Fermetures de classes dans les écoles de l’Education prioritaire

E.E.PU Gérard Philipe LIMOGES (-1 CE1)

E.E.PU Jean Montalat LIMOGES (-1 classe dédoublée)

E.E.PU Les Homérides LIMOGES (-1 classe dédoublée)

E.E.PU Marcel Proust LIMOGES (-1 classe dédoublée)

B – Situations d’écoles à examiner en création d’emploi :

1- Ouvertures de classes hors Education prioritaire

E.M.PU Bellevue-Naugeat LIMOGES

E.M.PU Jacques Prévert CONDAT-SUR-VIENNE

E.E.PU AIXE-SUR-VIENNE

E.E.PU Jean Rostand CONDAT-SUR-VIENNE

E.E.PU Ferdinand Buisson FEYTIAT

E.E.PU Landouge LIMOGES

E.E.PU Turgot PANAZOL

E.E.PU Jacques Brel/Beaune les Mines LIMOGES

2- Ouvertures de classes dans les écoles de l’Education prioritaire

E.M.PU Gérard Philipe LIMOGES

E.M.PU La Bastide LIMOGES

E.M.PU Le Vigenal LIMOGES

E.M.PU Joliot Curie LIMOGES

C- Moyens d’ajustement pour les classes :

Deux emplois sont réservés aux phases d’ajustement ultérieures

D – Dispositifs :

Dispositif ULIS :

Le département souhaite déplacer le dispositif ULIS implanté sur l’école de PAGEAS, afin de favoriser l’inclusion des élèves dans des classes au plus près de leur tranche d’âge.

Afin d’assurer une transition fluide pour les élèves et les familles, cette opération fait l’objet d’une mesure pluriannuelle, en deux temps :

Rentrée 2021, implantation du nouveau dispositif ULIS au sein de l’école élémentaire de NEXON.

Rentrée 2022, fermeture du dispositif ULIS rattaché à l’école de Pageas.

E- Postes spécifiques

– 1 ETP qui correspond à 4*0.25 ETP de décharge pour la mission de coordonnateur PIAL.

– 1 ETP enseignant référent

  • 1 dispositif UMA dont l’école d’implantation reste à déterminer

F- Décharges de direction

– 1 ETP (solde des mesures annuelles de carte)

– 3 ETP (évolution réglementaire non finalisée sur l’augmentation de certaines décharges de direction)

G- Moyens de remplacement

Création de deux postes de brigade départementale.

Vote CARTE SCOLAIRE : unanime en ABSTENTION des organisations syndicales.

Ce vote en abstention traduit une évolution et une prise en compte des arguments que nous avons portés lors de cette séquence de carte scolaire mais ne gomme nullement le manque criant de moyens.

C’est la brigade de remplacement qui paie ce manque de moyens en ne voyant plus que 2 moyens créés au lieu des 6 initialement prévus. Et ce dans un contexte où désormais le département ne peut plus assurer tous les remplacements nécessaires alors même que toutes les opérations de formation continue ont été annulées.

Marie-Mélanie Dumas, Murielle Grossoleil, Franck Lenoir, Julie Reversat et Fabrice Prémaud pour le SNUipp-FSU